Paquerette

Elle était aussi douce qu'une nacre. Aussi frêle qu'une plume. Bien plus fragile qu'une pâquerette. Elle était née sans les armes contre ce monde qui décade. Sans les mots pour défier cette implacable loi de la Jungle que tout le monde se voue sans discontinuer. Et sans jamais se lasser, elle tentait de ne jamais... Lire la suite →

Publicités

Les chroniques d’une écrivain en herbe #4

    Ce soir, j'ai eu envie de me replonger dans mes vieux écrits, mes poèmes, mes histoires inachevées, mes réflexions couchées ça-et-là, dans des carnets, sur des papiers, sur mon ordi, dans fichiers éparpillés un peu partout...   Le constat est flagrant. Je m'aperçois que j'ai ostensiblement changé. Le fait d'avoir écrit autant ces... Lire la suite →

Chapitre 3

  Voir Chapitre 1 et Chapitre 2 C’est à la suite de ce premier rendez-vous que j’ai commencé à introduire Ophélie et son envoutant magnétisme dans mes pages. Cette soirée avait été une incroyable source d’inspiration qui m’avait laissé sur ma faim. Elle avait créé en moi un être goulu de détails qui ne demandait... Lire la suite →

Chapitre 2

  Voir le : Chapitre 1  Je me souviens surtout du rouge à lèvre qu’elle portait la première fois que l’on s’est vu. Il éclatait dans toute la pièce. On ne voyait résolument que cet envoutant rouge mat et profond qui tranchait avec ses dents d’une blancheur immaculée. Je m’étais enfin décidé à me sortir... Lire la suite →

Chapitre 1

  Un cri sort des tréfonds d’une cage thoracique au loin et brise l’écrasant silence. A l’aube d’un nouveau jour, alors que le monde dort encore. On dirait bien qu’elle, elle ne dort plus. Elle paraît aussi froide qu’un vieux glaçon au fond du bac à glaçons du congélateur à présent. On pourrait presque distinguer... Lire la suite →

Les chroniques d’une écrivain en herbe #3

  J'ai curieusement envie de nuancer mon propos par rapport à mes dernières chroniques où je vantais les louanges de faire lire ses écrits à ses proches. En effet, certains pourraient aisément penser que je me suis pris un coup sur le nez et que c'est pour cela que je me replie, que je me rétracte aux... Lire la suite →

A l’impossible nul n’est soumis

A l'impossible nul n'est soumis. A toi qui riais à la nuit et qui effrontément pointais chaque non-dits. Ces petits mots qu'on n'affronte pas de vive voix. Qu'on renie, qu'on met sous l'tapis. De tes yeux à mes yeux, de mes yeux à tes yeux, de tes bras à nos bras qui s'enroulent, qui s'enlacent,... Lire la suite →

Capital letters

Tonight, I really want to write some words with capital letters, Take time. Just a little. For myself, for my own well-being, I want to write some sweet words to falling asleep in my soft dreams with a big smile in my face. Think about all that make me laugh, make me love and make me feel alive,... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑