Hello August !

Août pointe déjà le bout de son nez. À Paris l’air est chaud et la ville à marée basse. Depuis le mois de mars, je n’ai pas eu une seconde, j’ai vécu à cent à l’heure, sautant d’expos en journée de stage, de rêves en vadrouilles…

J’ai 21 ans et le sentiment de n’avoir jamais eu autant de projets, de rêves et de détermination pour les accomplir. Ma vie se dessine et se façonne au gré de mes envies, de mes joies, de mes convictions et de tout l’amour qui m’entoure et que je donne sans compter.

Après 5 mois d’action, j’ai envie d’un article bilan, j’ai envie de mettre des mots sur tout le chemin parcouru. J’ai envie de faire des annonces aussi !

Au mois de mars, je quittais Montpellier pour effectuer un stage sur Paris. Mon copain m’a rejoint un mois plus tard pour un stage également. C’était donc la première fois, après plus de 3 ans de relation presque 4 aujourd’hui que nous allions vivre ensemble tous les jours, assumer le quotidien, profiter de chaque moments. Je savais avant cela que nous nous entendions et supportions très bien. Néanmoins ces quelques mois m’ont permis de mesurer à quel point le quotidien était agréable à ses côtés.

À la fin de ce même mois d’Août, nous allons emménager tous les deux sur Montpellier comme nous le projetions. Nous avons déjà trouvé un appartement et c’est avec l’esprit plein d’idées et d’envies que je me projette dans ce futur chez nous. Bien sûr, j’ai un gros pincement au coeur car tous ces changements arrivent rapidement et l’idée de quitter mes parents, ma famille, mon enfance qui est déjà si loin… ce sont des grandes étapes de vie mais je les aborde relativement sereinement car mes parents me supportent et m’aident complètement dans mes choix qui arrivent aux moments opportuns.

Ce passage à Paris, cette expérience pro supplémentaire, ces nouvelles habitudes, tout cela a contribué à renforcer celle que j’étais déjà mais qui osait tout juste parler à haute voix. J’ai osé me jeter complètement à l’eau, et à plusieurs reprises tenté le tout pour le tout, sans me refréner, sans me satisfaire de situations bancales.

J’ai aussi eu quelques déceptions, des passages bien plus compliquées que d’autres. J’ai perdu mon arrière-grand-mère et je n’ai pas pu me rendre à son enterrement, ma grand-mère paternelle a eu et a toujours de gros soucis de santé et je ne pouvais pas agir plus qu’en l’appelant. Il y a quelques temps, j’aurais été complètement anéantie, et une part de moi l’est, mais la vie est ainsi faite, je ne peux pas me permettre de m’effondrer a chaque coups dur pendant trop longtemps. Et même si je m’autorise à être triste, j’essaye vraiment de respecter les choix de chacune en vivant ma jeunesse et en leur disant combien je les aime. On peut toujours adopter 2 postures face aux coups durs. En subir chaque étape ou essayer de voir le positif de chaque chose, pleurer quand c’est nécessaire, se serrer les coudes les uns les autres et se relever plus fort.

J’ai aussi perdu une amie chère qui ne voulait pas accepter une autre vision que la sienne. Lassée de toujours tout laisser couler par peur de provoquer le conflit… je me suis finalement rendue compte qu’il fallait que je parle ou du moins que j’écrive, j’avais le mince espoir que de la discussion naitrait la solution mais on ne peut faire comprendre certaines choses à quelqu’un qui n’est pas disposé à les entendre.

J’ai donc eu un bon lot de joies, de tristesses aussi et de découvertes. Ce choc des émotions m’a ouvert les yeux et je ne me suis jamais sentie aussi apaisée, positive et même optimiste. Je ressors plus forte, plus confiante de cette expérience parisienne qui m’a tant appris et dans bien des niveaux. C’est un peu comme si je touchais enfin, du bout des doigts, ma vraie force de caractère, l’envie de m’assumer de plus en plus pleinement, sans rougir d’être qui je suis.

Je trépigne désormais à l’idée de retourner dans ma région, passer du bon temps avec mes copines et ma famille et m’installer dans ce nouvel appartement. J’ai des millions d’idées de déco home made auxquelles j’aime réfléchir avec ma maman. J’aimerais vous en partager certaines dans les mois qui vont suivre.

L’article un peu plus long que prévu touche enfin à sa fin,

Je vous souhaite une bien belle journée,

 

JujudeFraise

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s