Jour de neige

Depuis des heures, il neige à bâtons rompus. J’observe les flocons dans leur course folle. Se mêler, s’éloigner, danser avec le vent avant de se poser doucement auprès des autres

Ce spectacle éphémère m’hypnotise, m’emmène avec lui. Dans son élan fou et glacé. Je me laisse à penser qu’un jour, j’ai été flocon moi aussi. Douce, gracile, prise dans cette danse lascive. Cette danse qui semble empreinte d’une si joyeuse et fragile mélancolie. Cette cadence pressée ponctuée de ralentis manifestes. Ce blanc immaculé tâché de brun sous les roues des voitures affolées. Cette cacophonie qui prend tout son sens dans le regard des gens.

Trouble de Coldplay s’écoule doucement dans mes écouteurs, puis Your Eyes de Vladimir Cosma, Dusk de Wilsen. Les sons défilent et semblent tous trouver leur place dans cette parenthèse dans le temps.

Cette magie qui illumine le cœur des enfants, ce sourire dans nos yeux. Ce blanc qui recouvre tout. Sème et parsème le paysage d’une épaisse couche de blanc étincelant. Le métamorphose à son image.

 

Jujudefraise

 

Publicités

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s