120 battements par minute : Un film bouleversant ?

s120-battements-par-minute_p1.jpg

 

J’ai vu ce film en août à Paris. J’avais envie de revenir dessus depuis longtemps sans jamais trouver le temps d’écrire un article ! Aujourd’hui, ce temps est enfin arrivé (Youpi tralala pouet pouet). Je me rafraichis un peu la mémoire et je vous livre mon ressenti !

Synospsis

Au début des années 1990, le sida se propage depuis près de dix ans. Les militants d’Act Up-Paris s’activent pour lutter contre l’indifférence générale. Parmi eux, Nathan est nouveau dans un groupe et va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Réalisé par Robin Campillo en 2017, il a rafflé le Grand Prix et la Queer Palm au Festival de Cannes.

Je suis allée le voir sans véritablement savoir dans quoi je mettais les pieds. Je suis de nature à aimer les films poétiques, littéraires, d’animations, joyeux et drôles. Fan du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, de The Truman Show et de tous les films avec Tom Hanks en passant par Vice-Versa et la saga Harry Potter, 120 Battements par minutes n’a rien de comparable à tout ces films-là.

120 battements par minute c’est l’œuvre d’une lutte impressionnante et terriblement éprouvante. Je suis ressortie chancelante de ce film car il a réveillé en moi un profond sentiment d’angoisse et de force. J’y repense encore souvent. A mesure que je tentais de prendre de la distanciation avec les personnages, je m’engluais peu à peu de plus en plus dans leur histoire, leur combat. Un combat qui m’apparaissait jusqu’à présent finalement assez méconnu. Ce n’était pas mon époque. Pas ma jeunesse et pourtant l’espace d’un instant j’ai eu la ferme impression d’être  avec eux, à cette période où le sida est sorti de nulle part, ravageant une population en détresse.

Les éléments qui m’ont fait m’immiscer aussi bien dans le film et épouser leur histoire comme si elle était mienne sont pour la majeure partie le jeu bouleversant des acteurs principaux. Leur verve, leur niaque, leur justesse et tout particulièrement la prestation de Nahuel Pérez Biscayart. C’était la première fois que je le voyais à l’écran et je suis tombée sous le charme de cet acteur. Dans ce rôle je l’ai trouvé parfait. Toute la fragilité et la force qu’il dégageait m’ont beaucoup émues. Cette joie de vivre en dépit de tout. Cette envie de se battre, de s’aimer, de s’en foutre. J’ai trouvé un message fort, poignant de vérité, qui crevait l’écran dans un heureux mélange de subtilité et de trash.

Autre point non négligeable, la BO du film est incroyable. Elle porte le film et l’histoire prend tout d’un coup plus de profondeur, plus de gravité. Elle la ponctue de notes d’espoirs et nous plonge à 200% dans les années 90, dans les actions d’Act Up-Paris, dans leur impuissance envers et contre tous.

En résumé :

Ce n’est pas un film qu’on irait voir tous les jours. Il demande un temps de digestion. J’ai pris du temps pour l’absorber. Pris du temps pour me livrer à son sujet. En sortant j’étais mal car ce film est un drame. Il ne faut pas se mentir. Un vrai drame de l’histoire et j’étais loin de connaître l’ampleur des dégâts qu’a causé l’apparition de cette vague de sida il y a si peu de temps encore.

Je suis contente d’être allée le voir car c’est un film qui ne nous laisse pas indifférent. A mon sens, on ne peut rester de marbre en le voyant. Ce mélange d’acteurs, de musiques. Ce condensé d’histoire crée une ambiance sur laquelle il est difficile de mettre des mots tant elle est paradoxale.

Avec du recul, je pense pouvoir affirmer que j’ai aimé ce film mais que je ne le reverrai pas avant un moment. Je m’en souviendrai car c’est un film qui marque l’esprit et je vous conseille vivement de le voir. C’est un bijou irrégulier, poignant et vibrant de vérité.

Et vous, vous l’avez-vu, qu’en pensez-vous ?

 

PS : Je vous laisse ci-dessous avec la musique Smalltown Boy qui a porté le film, je suis fan fan fan (même si je la connaissais bien avant le film, je lui porte désormais un regard neuf !)!

 

 

Julietteetteette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s