Le coma des mortels – Maxime Chattam

Afficher l'image d'origine

Qui est Pierre ? Et d’’ailleurs, se nomme-t-il vraiment Pierre ?
Un rêveur ? Un affabulateur ? Un assassin ?
Une chose est certaine, on meurt beaucoup autour de lui.
Et rarement de mort naturelle.

Rebondissements incessants, métamorphoses, humour grinçant…. Un livre aussi fascinant que dérangeant, en quête d’’une vérité des personnages qui se dérobe sans cesse.
Un roman noir virtuose dont l’’univers singulier n’’est pas sans évoquer celui d’’un cinéma où David Lynch filmerait Amélie Poulain.

J’ai commencé à lire du Chattam, il y a quelques mois tout juste. J’avoue, j’en entendais parler depuis un moment, j’avais envie d’y goûter, de savoir à quoi ça ressemblait. Alors je suis allée devant l’étalage de ses nombreux romans et l’un d’entre eux à plus accroché mon regard : Le coma des mortels, probablement le titre, je ne sais pas pour vous mais il m’évoque un million de choses et un fourmillement d’idées.

Bon, il se trouve aussi tout à fait par hasard que c’était son dernier roman en date. Alors oui, il était peut-être un peu plus mis en avant que les autres, je vous l’accorde. Bref, j’ai craqué, je l’ai acheté et je l’ai lu, rapidement. C’était pendant les vacances d’été, ça tombait bien j’allais partir en Sicile pour une semaine de farniente et de découverte au soleil !

J’ai choisi ce livre car l’intrigue me semblait peu ordinaire. Elle n’était pas libellée de la même façon que les autres. Ce n’était pas tout à fait un roman policier, il n’appartenait véritablement à aucun genre et finalement un peu à tous à la fois.

Mon Avis sur Le Coma des mortels

Afficher l'image d'origine

La première moitié du roman m’a vraiment conquise. J’étais séduite par le style d’écriture, à la fois bien pensée et d’une simplicité recherchée qui nous immisce très facilement au cœur de l’intrigue. Je pense que c’est surtout pour cet effort de style que j’ai apprécié le roman. Bon, aussi pour des personnages avec des « grains » qui avaient tout pour me plaire et me donner envie de lire et d’avancer dans l’histoire. J’ai appris par la suite qu’avec ce livre, Maxime Chattam sortait en réalité totalement de ce qu’il avait l’habitude de faire. J’ai donc commencé directement par « son renouveau » qui à laissé bien des « inconquis » d’après ce que j’ai pu voir sur la toile. N’ayant jamais connu l’avant, j’ai pour ma part plutôt apprécié l’après, tout du moins au début.

Cependant j’émets quelques bémols, l’intrigue reste un poil mollassonne à mon goût et beaucoup trop attendu ! Le final me paraissait si évident depuis le début que j’étais PERSUADE (quasiment jusqu’à la fin) que l’histoire ne pouvait se terminer de cette façon, que je serais forcément surprise et que c’était le but recherché de l’auteur. J’ai donc été pas mal déçu de constater qu’il n’y avait rien d’étonnant, de farfelue, si ce n’est la banale réalité des faits à la fin. Pourtant, ça aurait finalement été à l’image de ce que représentait le livre à mon sens, quelque chose qui étonne par à-coups jusqu’à assener le coup final. Dommage.

En bref j’ai adoré tout ce que représente le livre, les dialogues fins et recherchés entre les personnages, le style indéniable de Maxime Chattam et sa plume aiguisée. Par contre je suis obligée de constater que plus je m’approchais de la fin et plus je ressentais ce sentiment de déception de sentir qu’une fin explosive ne serait pas à l’ordre du jour et que les attendus ne seraient pas déjoués.

Je vous conseillerais quand même de le lire, rien que pour les mots qui coulent comme du petit lait quand on les lit, j’adore !

A très vite,

By Bicyclette à encre

Publicités

2 commentaires sur “Le coma des mortels – Maxime Chattam

Ajouter un commentaire

  1. Ce qu’on attend d’un tel roman c’est bien une intrigue à couper le souffle – dommage alors. Je me laisserais peut-être tenter – avec un emprunt à la bibliothèque, je risque moins!
    Heureuse de te retrouver. J’espère que tu vas bien.

    J'aime

    1. Oui, je pense que c’est le mieux! Tu ne t’y risques pas trop comme ça. Oui! Je suis débordée je n’arrive pas à écrire autant que je le souhaiterais mais je m’y attendais, je le prends comme un loisir de temps à autre et je suis toujours aussi contente de te retrouver ! Je vais bien, je suis entrain d’écrire une nouvelle histoire. J’espère que celle-là, j’arriverais à en faire quelque chose de bien ! Mais entre les cours, le travail, la rédaction du livre, c’est évident que je me rends moins disponible pour le blog, ce n’est que pour mieux revenir quand j’aurais fini la rédaction du roman ! 🙂
      J’espère que tu vas bien toi aussi,
      Je t’embrasse ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :